Apéritif

Bocaux de sanguins à l'huile et au vinaigre

octobre 18, 2014

Hop, hop, hop, la saison des champignons, et notamment des sanguins ou lactaires, c'est en ce moment, alors je me suis dit que ma recette de sanguins à l'huile pourrait peut-être vous intéresser.

Dans la famille, on en est très friands. On les déguste généralement à l'apéro mais personnellement, j'aime aussi beaucoup agrémenter mes pizzas avec : la pizza sanguins, chèvre et persillade est un délice ;)

Et si vous ne trouvez pas de sanguins, pas de panique, cette recette est valable pour bien d'autres champignons : pieds de mouton, petits gris, cèpes... en fait pour la plupart des champignons je pense !

Et puis, même si vous rentrez bredouille de votre cueillette, une balade en forêt est toujours agréable et fait du bien au moral et au physique. ^^ Et je suis sûre que faute de sanguins ou autres champignons comestibles, votre promenade sera ponctuée de champignons colorés, biscornus ou encore à l'aspect improbable, mais aussi de beaux paysages, de châtaignes qui sait, et peut-être même d'animaux sauvages comme nous avons eu la chance d'en voir la semaine dernière !


Dans ma recette ci-dessous, je vous indique les quantités de vinaigre et d'huile pour 500 g de champignons, pesés cuits. Il vous suffira de calculer sur cette base les quantités qui vous seront nécessaires pour votre poids de champignons.


Ingrédients :

- 500 g de champignons, pesés après avoir rendu l'eau
- 1 verre vinaigre d'alcool (ou 1/2 verre de vinaigre d'alcool + 1/2 verre de vin blanc) = 12,5 cl au total
- 2 verres d'huile d'arachide ou de tournesol = 25 cl
- Gousses d'ail
- Thym
- Sel, poivre

Nettoyez les sanguins : retirez la partie terreuse du pied et toutes les saletés grossières sur le champignon.

Coupez-les en deux ou en quatre pour vérifier qu'il n'y a pas de vers. Généralement, les petits, quand ils sont très sains, ça se voit de suite, donc il n'est pas forcément nécessaire de les couper. Retirez les éventuelles parties véreuses.


Disposez les champignons dans un saladier. Remplissez-le d'eau pour bien parfaire le nettoyage des champignons. Oui, oui, vous m'avez bien lu : j'ose mettre mes champignons dans l'eau alors qu'on dit toujours qu'il ne faut surtout pas ! Franchement, je le fais tout le temps, et je n'ai jamais eu aucun problème de goût, de texture ou de je ne sais trop quoi d'autre. Et puis de toute façon, les champignons vont rendre leur eau en cuisant.

Bref, vous ne les laissez pas trempez trois heures non plus, vous les nettoyez rapidement, vous pouvez éventuellement en recouper certains s'ils sont très gros et vous égouttez au fur et à mesure.

Faites-leur ensuite rendre l'eau quelques instants dans une sauteuse, une poêle ou un wok, selon ce que vous avez ;)

Pesez-les puis remettez-les dans la sauteuse en ajoutant le vinaigre (et éventuellement le vin blanc).

Laissez cuire ainsi quelques minutes, le temps que le vinaigre soit presque totalement absorbé, puis ajoutez l'huile, de l'ail écrasé ou coupé en petits morceaux, du thym, du sel et du poivre.

Poursuivez la cuisson 10 à 15 minutes, plus ou moins selon la taille des champignons.

Note : ne coupez pas les champignons en trop petits morceaux car ils réduisent à la cuisson, soyez donc généreux ;)

Mettez immédiatement dans des bocaux stérilisés.

S'il manque un peu d'huile, faites-en chauffer et rajoutez-la pour recouvrir complètement les champignons.

Fermez les bocaux et laissez refroidir.

Se conservent plusieurs mois dans un endroit frais et sec, à l'abri de la lumière.



Vous aimerez peut-être aussi...

0 commentaires